Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gwada

Ayiti12 janvier 2010... 12 janvier 2011... Il y a un an, Haïti était secoué par un tremblement de terre d'une grande puissance. Hasard du calendrier, coïncidence ou volonté délibérée?? Cette semaine commence à l'Artchipel* une série de représentations mettant en scène Haïti et son histoire. Pour Daniel Marcelin, son auteur et comédien, le drame haïtien est tout sauf une fatalité.

L'histoire de ce pays est, pour lui, marqué de la vénalité des hommes (et pas seulement depuis les Duvalier), par l'impossibilité, depuis son indépendance en 1802 à être autre chose que la victime de la cupidité et des désirs de puissance et de pouvoir des hommes qui ont présidé à son destin.

"Les malheurs d'Haïti ne sont pas seulement dus aux caprices de la nature. Il y a aussi des hommes qui ont contribué à mettre ce pays à terre", dit-il dans un entretien lors du festival mondial des arts nègres en décembre 2010...

un homme raconte, fait vivre l'histoire de ce pays, de son invasion par les Européens à aujourd'hui... Mulâtres, esclaves, libres ou affranchis, marrons.... mais aussi Européens, Espagnols, Américains, de Toussaint Louverture à Bill Clinton... De la "perle des Antilles à un des pays le plus pauvre de la Caraïbe, un "des plus inégalitaires du monde", il accuse les hommes qui nous laissent penser qu'aujourd'hui Haïti puisse être un "pays maudit"!

Le bilan du séisme est terrible, plus de 200 000 morts, un an après, vos journaux télévisés vous le montrent ces jours-ci, la reconstruction est à peine balbutiante... "Les hommes sont responsables", affirme l'auteur de cette pièce, long monologue où les personnages de l'histoire se succèdent à un rythme effréné, dans une fresque sans concession quant à la responsabilité des hommes...

--------------

*: Lundi, mercredi et vendredi à 19h00 du 12 au 28 janvier 2011


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article