Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gwada

2010 10 16 Bananier 019 (Medium)

L'Anse salée,

 Paradis des jeunes surfeurs du sud de la Basse-Terre.

Anse Salée, Anse Bananier, Ravine Jean-Pierre... Bananier.... tous ces noms désignent un seul endroit. Cette plage est, toute l'année, fréquentée par les surfeurs du Poyo Surf Club... Belle plage de sable noir, disent les guides...

A cet endroit la cote est belle, le sable de la plage doux sous les pieds, quelques vagues viennent, aujourd'hui, mourir sur le sable, faisant de petits rouleaux que les jeunes surfeurs tentent de dompter! Ce qui n'a pas l'air facile, facile...

La terre l'est moins, belle! Accéder à la plage oblige à emprunter une ruelle défoncée, bordée de maisons qui se cachent, pour la plupart, derrière des clôtures de fortune... Nous ne sommes pas là, c'est sur, dans un quartier résidentiel.

Mais l'essentiel n'était pas là, pour nous ce samedi. Nous avions envisagé de remonter, en kayak, les eaux paisibles de la Ravine Jean-Pierre qui viennent se jeter dans la mer au milieu de la plage.Il ne nous a pas fallu longtemps pour mettre nos embarcations à l'eau et remonter, doucement le cours d'eau. A l'ombre des grands arbres, tout y semblait paisible! Très vite, le cours d'eau se raréfie, il n'est plus qu'un filet, hostile à toute pénétration de nos esquifs...

2010 10 16 Bananier 021 (Medium)

L'embouchure de la Ravine Jean-Pierre.

Des maisons bordent le fil de l'eau... où se déversent, directement, toutes les "eaux usées" des habitations. Construites au fil du temps, celles-ci ne bénéficient pas du moindre système de traitement de ces eaux... l'odeur confirme rapidement ce que l'oeil analyse... La ravine est sale, polluée, certainement, à l'extrême et va se jeter, directement, dans la mer toute proche. Eric nous demande de quitter au plus vite cet endroits... inutile, dit-il, de tomber malade!!

Ici aussi, nous avons sorti des eaux  ce que nous nous pouvions.... déchets du monde moderne, un cadre de vélo, les restes d'un four, un faisceau électrique de voiture, sans compter les morceaux de ferraille et autres objets divers, jetés là, depuis quand?? 

Notre présence sur ce site a fait, une fois de plus réagir ceux qui y vivent, le fréquentent. Plusieurs sont venus, spontanément, profiter de la présence du camion du Parc National, pour y déposer des objets entassés là... faute de savoir comment s'en débarrasser?? Peut-être...

2010 10 16 Bananier 018 (Medium)

A l'horizon, Terre de bas

"Gwadloup an nou bèl" est le nom de l'association de réinsertion qui s'est donnée pour objectif la réalisation de chantiers d'entretien des espaces publics et d'embellissement de l'île... Ils ont encore du travail pour atteindre leurs buts...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article