Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gwada

Une dernière fois, je reviens sur ce Carnaval 2007... Une dernière fois, pour vous dire que le Caranaval se vit ici de façon très différente suivant... Suivant quoi, au fait??

Depuis Nwël, les groupes carnavalesques s'affairent à préparer les déboulés de février. Depuis Nwël?? Certainement depuis bien plus longtemps! Cette micro société des groupes carnavalesques se prépare tout au long de l'année pour les grands jours. Pour eux, le Carnaval, c'est toute l'année du travail, de l'inquiétude, du stress... de l'enthousiasme, de l'imagination...

Les dimanches précédant les "jours gras" sont autant de jours de fête, dans toutes les communes de Guadeloupe... Les groupes répètent leurs chorégraphies, leurs musiques. Des défilés sont organisés, la foule est là, même si les costumes sont souvent de l'année passée, même si ce n'est pas encore le "vrai" carnaval... même si... Le carnaval est déjà là, dans toutes les têtes... Sur les routes, les jeunes arrêtent les  voitures, demandent quelques sous... La radio diffuse les rythmes, annonce les déboulés... Les responsables des groupements viennent, expliquent  leur carnaval....

Mais, surtout... les jours de carnaval, chacun les vit à sa façon... Chacun obéit aux codes de la fête... rouge le mardi, en noir et blanc le mercredi.

Dans les groupes... les participants, fièvreux, "courent" le carnaval, ils passsent devant l'espace concours... La Télé, les radios, la sono sont là; le présenteur "officiel" explique au jury, aux invités du podium, l'origine du groupe, le sens de la chorégraphie, des costumes, l'origine de la musique...

C'est le carnaval "officiel", celui que vous avez pu voir dans les reportages qu'ils viennent de Basse-Terre ou de Rio...

Dans les rues... La foule est là, dense, qui danse, qui chante, qui applaudit, qui salue les groupes, les amis... La foule qui se parle tout au long de cette manifestation. Inconnus qui se cotoient, l'espace d'un défilé, qui commente, qui communie avec elle même, avec les groupes qui défilent... Les marchands de sorbets, de kassavs, de bokits avec leurs petits stands permettent que nul ne reparte affamé, assoiffé... C'est le carnaval du peuple, celui de tout le monde, le vrai carnaval, celui où l'on rit, danse, chante!!

Juste un mot sur les "soirées"... mythe, parmi les mythes... les riches demeures de Guadeloupe recevraient tout au long de ces nuits des invités triés sur le volet pour des fêtes où l'alcool et l'ambiance festive permettraient tous les excès... Mais ça, je l'ai pas contaté moi même...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

piqkim 06/08/2009 08:42

le carnaval est vraiment très important en Guadeloupe, la fin de l'après midi nous entendions les sons des tambours qui résonnaient au loin de notre appartement !Notre plus grand plaisir c'est de voir passer les groupes joliment costumés mais parfois effrayants ! mais c'est sûr! cela change beaucoup de celui de Vitrolles...

Gwada 06/08/2009 22:41


Je ne connais pas le carnaval de Vitrolles...
Mais, ici, les déboulés, et notament ceux des groupes "à peau" sont souvent impressionnants!