Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gwada

 Mi-Août... "Rendez-vous à 20h00 à la Marina!" Le message était clair, impératif!

A l'heure dite, nous étions là! Après une plongée mémorable qui a vu la noyade de mon appareil photo!! J'enrage!

Il ne faut que quelques minutes pour charger sur le bateau, le matériel nécessaire à cette expédition "commando": attirail complet du parfait plongeur, complété par du matériel de prises de vue: photo et vidéo!

"N'oublie de prendre un coupe-vent et un pull! Il risque de faire froid au retour", m'avait conseillé François, celui qui m'a guidé tout au long de mes plongées préparatoires au niveau 2!! 

Le moteur est lancé, le GPS activé, le bateau quitte l'abri tranquille de la marina. La nuit est maintenant tombée depuis bientôt deux heures. La côte sous-le-vent défile sous nos yeux, guirlandes de lumières. Pendant près d'une heure, à pleine vitesse, le bateau nous mène vers le lieu choisi, à la date et l'heure dite pour observer, peut-être, une ponte de coraux!

Vous ne saviez pas que les coraux pondaient? Moi non plus! Et d'ailleurs qui se pose la question de la reproduction des coraux? On les observe, de près ou de loin; on les admire et on craint leur disparition. La plupart d'entre nous ne sait rien de la vie de ces animaux sous marins, si importants pourtant pour l'équilibre de notre planête.

Des chercheurs, des biologistes les observent, les étudient, essaient d'en percer les mystères.

C'est à un des ces mystères, une de ces observations que j'ai été invité!

Les coraux pondent, et on peut prévoir quand, où... Ne m'en demandez pas plus... Je serais bien peine de vous répondre!

Toujours est-il qu'à peine immergés, nous nous sommes groupés, tous les quatre et avons eu le plaisir et le privilège d'assister à ce phénomème rare: devant nous des milliers de cellules reproductrices, males et femelles, s'échappaient vers leur destin, de ce massif corallien. Instant magique que celui d'observer un tel événement!

Une plongée d'une heure, une plongée unique dont il ne me manque que des images... Mais vous savez pourquoi, n'est-ce pas?

Le retour? Les yeux encore pleins de ce spectacle. Le froid? Oui, un peu! Mais avec quelques verres de thé... La fatigue? Qu'importe, dans ces conditions là, de ne dormir que quelques courtes heures avant de retrouver le quotidien...

Au final? Une soirée que je ne suis pas près d'oublier!!

Merci Franck!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article