Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Thierry Meyer

  RV à 7h30!!

Brr, il va faire froid!! Mais non, il ne fait jamais froid ici!!

Nous voilà embarqués à 5 sur le "Foot Loose"!

4 plongeurs, un moniteur, tout le monde se connait, peu ou prou. Direction le Franjack! Ancien sablier immergé, il y a une dizaine d'années, devant la plage de Malendure, par 20m de fond sur un lit sablonneux pour le plus grand plaisir des plongeurs de passage (125000 plongées ont lieu, chaque année à partir de la plage de Malendure, en majorité autour des Îlets Pigeon, qui souffrent de ce passage permanent!)

Une épave? Le bout du monde! L'Aventure!! Nous sommes ammarés à la bouée qui marque l'aplomb du Franjack, 3 minutes pus tard! Ils sont à portée de main, le bout du monde et l'Aventure!!

Le Franjack?, Il nous attend, 20m sous notre coque. On peut même le deviner depuis le bateau!!

Breafing rapide, et tout le monde à l'eau! Regroupement à l'avant et la descente commence, le long du bout, interminable! 20m, c'est en fait vite descendu! C'est l'impatience qui la rend interminable!!

Pas de problème d'oreille, tout le monde est regroupé, contre la coque du Franjack, déjà constellée d'incrustations d'éponges et autres corail... Un tour rapide, tout le monde OK, l'exploration, ou plutôt, la visite guidée commence. En compagnie d'une myriade de poissons multicolores (Désolé, je ne sais pas les noms de tous nos admirateurs et pourtant il m'ont été présentés!!), nous faisons le tour du propriétaire! Elle a souffert cette coque! Déjà le métal est dévoré par la rouille, mais il sert aussi de support à l'éclosion de toute une vie sous-marine, celle que nous ne nous lassons pas d'admirer.

Petit tour vers la proue, sentiment d'images déjà vues... le Titanic, faut bien rêver! Puis nous pénêtrons à l'intérieur de notre hôte. Visite de la salle des machines, des coins d'aisance, de la cale où était entreposé le sable!

Controle des manomètres, Pose pour les photos, tour du propriétaire pour voir si nous avons bien laissé tout en ordre... La remontée commence, lente, sage, avec son pallier indispensable à 3 mètres, qui nous permet un dernier regard sur ce vestige des temps modernes qui se décompose lentement au gré du temps, des courants...

La remontée sur le bateau nous permet d'apercevoir un magnifique arc-en-ciel, le soleil est là, il a plu pendant nous étions sous l'eau...

Encore une fois la magie subacquatique a été totale!!    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article