Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Thierry Meyer

Octobre 2005, je décide de répondre favorablement à une proposition de travail à l'hôpital Montéran, Saint-Claude, Guadeloupe!
Dis c'est où, c'est comment la Guadeloupe?
Site après site, j'apprends tous des attrape-touristes, les mêmes que ceux que l'on trouve dans les guides à 2 balles qui fleurissent (timidement) sur les rayons des supermarchés...
Et puis 2 clics de Google plus tard, je tombe sur "Vivre-en-Guadeloupe.fr", et c'est là qu'a commencée ma rencontre avec la Guadeloupe, celle que j'allais rencontrer au quotidien.
39 messages (écrits) plus tard, je ne sais combien d'heures devant l'écran de mon PC, Merci Vivre-en-guadeloupe, vous m'avez vraiment aidé. 
Aidé à comprendre que la Guadeloupe, c'est comme la France mais tout y est un peu différent!
C'est en France, mais ce n'est pas dans l'espace Schlengen!
La douane existe, à l'intérieur de nos frontières!
Le taux de TVA n'est pas le même partout!
Je ne parle pas du prix des produits courants, des abonnements Internet ou de téléphonie mobile, de celui des carburants et autres détails de moindres importance! 
Ce que j'ai découvert, c'est cette première expression créole "pani pwoblèm". Tout se règle grâce à ça! Il faut parfois du temps, mais si on fait le compte, au bout de deux mois de présence sur "l'Île aux belles eaux", l'installation s'est faite tranquillement, à un rythme créole, bien sur, mais tout se met en place paisiblement.
Pani pwoblèm! c'est ce que vous rencontrerez ici, à condition d'accepter cette autre dimension temporelle, bercée par l'alizé, au rythmes des averses tropicales, dont on ne sort mouillé que quelques minutes (parfois), du chant des crapauds, grenouilles et autres crickets, grillons, oiseaux,... de nuit, de jour...
Mon arrivée en Guadeloupe? Au plein milieu de la préparation d'un Carnaval, dont je ne soupçonnais même pas l'existence, un accueil d'une gentillesse inouïe, d'une tolérance et d'une patience totale face à mon inexpérience de métropolitain, venu "Vivre-en Guadeloupe".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophie Dauchez 22/06/2010 18:06



Thierry, je travaille actuellement en Martinique au CHS de Colson. J'aime la Martinique, mais la Guadeloupe me tente de par la beauté de ses paysages. J'ai vu que Montéran recrutait actuellement
des infirmiers, alors je m'interroge ... Que fais-tu à Monteran, as-tu été bien reçu ? Comment est le climat social de la Guadeloupe après la grève de 2009 ?



Gwada 22/06/2010 20:15



Sophie... Les hôpitaux recrutent, sans doute, un peu partout en ce moment.... Monteran comme la Guadeloupe ne sont ni plus ni moins agités qu'ailleurs en ce moment... Une certaine sérénité
(peut-être de façade?) semble régner sur l'île Papillon. Je pense que cette apparence se trouve aussi en Martinique...


Quant à Montéran... J'y suis bien, dans le secteur (oups, on dit "pole" maintenant) où je travaille. Comme ailleurs, cependant, le climat varie d'une équipe à l'autre.. et je ne fais que
"cotoyer" les équipes infirmières...


Quant à donner plus de détails... peut-être par mail et non sur le blog!!


 


 



Laurent 15/05/2010 11:35



Bonjour Thierry,


J'ai le projet de quitter la France moi aussi et ce n'est pas une décision facile à prendre. Je travaille en France mais aucun contrat en Gwadeloupe pour l'instant. Cependant, un peu lassé de la
métropole, ayant fait un voyage en juin 2009 en Gwadeloupe, me voilà tombé amoureux de cette île magnifique.


Aurais-tu un peu de temps à me consacrer pour échanger sur ton expérience.


 


Merci par avance.


Laurent



Gwada 22/06/2010 20:16



Pas rapide comme réponse... OK pour échanges et partaged'expérience...