Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gwada

L'idée est alléchante, n'est-ce pas??
Sortir des prestations prédigérées, des sentiers, ou plutôt des ballades en bateau, battus... découvrir la mangrove, à pied, à partir d'une invitation publiée par la Parc National de la Guadeloupe...
En route, donc, pour Sainte-Rose où une ballade nous est proposée... Il n'est pas facile à trouver ce sentier dans la mangrove....
Il fallu demander, deviner, se faire aider... pour finalement tomber dessus, presque par hasard....
Euh... il avait plu, beaucoup, la veille... la terre était humide, détrempée même... le chemin "démonté", nous dira un de nos indicateurs de fortune!!La Mangrove, à Sainte-Rose

La Mangrove reste, bien-sur, un milieu unique... à la limite de la terre et de la mer, les pieds dans l'eau à marée haute, découverte à marée basse (si, si, il y a des marées en Guadeloupe...). Elle reste le domaine des oiseaux, du crabe (même si nous n'en avons pas vu!), du palétuvier ....
Elle reste le domaine de l'eau.... A partir de ce joli pont de bois, une promenade nous était proposée... balisée, repérée sue la carte IGN.... Nous n'avons guère hésité, surtout que l'accès ne nous avait pas emballé... chemin creusé, humide, boueux (hihihihi!!!).....
Ah, il est est bien balisé, ce sentier.... enfin... il avait plu la veille, beaucoup plu... Nous nous sommes vite retrouvés à patauger dans l'eau, de balise en balise... suivant notre progression grâce à un GPS bienvenu....... Il a fallu récupérer les chaussures restées envasées, se rattraper de justesse pour ne pas s'étaler complètement.... hum, la bonne odeur de vase....
Et pas question de faire cette "promenade" seuls.... Tout au long nous avons été accompagnés par des moustiques voraces, gourmands de notre sang... S'il n'y a pas de moustique en mangrove.... ce n'est pas le cas des chemins, mares, flaques qui la bordent.....
Mais nous avons pu voir de près ce milieu magnifique... Loin de la foule, loin des explications pour touristes...
Nous avons pu, de visu, mesurer combien la nature pouvait être difficile de pénétration, mesurer le travail de l'homme pour domestiquer et apprivoiser un peu ce lieu...
Il est dommage, cependant, que le travail d'aménagement des agents du Parc National soit si peu protégé des outrages du temps.... qu'aucune indication fiable ne conduise le visiteur vers ces lieux....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gwada 03/08/2008 01:21

Une "ballade" facile????... euh.....