Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gwada

L'année écoulée n'a pas été avare, en Caraïbe, en événements naturels qui ont fait la "une" de vos journaux télévisés... Un ouragan en Aout, un tremblement de terre en Novembre...
Je vous en aussi parlé dans ces pages chroniques au fil des jours....
En arrivant et en vivant en Guadeloupe, j'ai peu à peu appris à vivre avec eux.... avec leur probabilité, avec leurs menaces...
Juin... La saison des cyclones est là. Elle va durer jusqu'à fin Novembre.... et pourtant... Pourtant, aujourd'hui nul ne semble s'en préoccuper...
"Ne semble" est sans doute le mot exact! La Guadeloupe, et avec elle tout l'Arc Antillais s'attend au déferlement possible d'un ou plusieurs événements cyclonique majeur d'ici la fin de la saison. On nous
annonce, comme souvent, une saison plus active que la moyenne des 50 dernières années.
La vie doit-elle s'arrêter? Non pas, mais ne croyez pas la Guadeloupe insouciante.... je l'ai crue moi-même.... je me suis trompé!
Les plans de secours sont prêts, des simulations d'alerte sont faites.... Chacun est averti du risque, de sa survenue, de son imminence.
Des précautions sont prises, par chacun, pour se protéger de la violence à venir!
Mais, comme ici bien sur... avec un certain fatalisme, une certaine nonchalence, une apparente passivité!
Pendant cette période, RFO diffuse chaque soir un bulletin météo spécial: "La météo des cyclones", un des flashs les plus regardé...
Image météo de Dean... quelques heures après son passage sur la Martinique.

Et puis.... des stations météo veillent sur nous! Météo-France diffuse ses bulletins, lance les alertes, annonce du déroulement des phénomènes.
Et puis....
SXMCyclone diffuse sa "newsletter" à tous ses abonnés....
Non, ne croyez pas à l'inconsience des Antillais, des Guadeloupéens et de tous ceux vivent ici....
 
Mais, à vivre avec un risque permanent...
ne finit-on pas, naturellement, par l'inclure dans son mode de vie.... ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article