Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gwada

Vous me direz, c'est une manie.... tout doit y passer.... à la flamme!! Eh oui!!
Que voulez vous... le climat s'y prête!!
Impossible d'allumer un feu dans une cheminée, ici...
Impossible de venir s'y réchauffer, de regarder la folle danse du feu.
Et pour cause...il n'y a pas de cheminée!
Et pour qui aime regarder le rougeoiment du feu, voir une fine couche de cendres délicatement recouvrir les braises, aucune hésitation, un barbecue est si vite allumé, la braise si vite prête à lécher l'aliment posé sur la grille.
Et puis, quel gachis que de laisser ce feu mourir, toute cette braise encore si vive s'eteindre, sans autre forme de procès.... Alors, bien obligé de trouver, une, dix astuces pour continuer à utiliser cette flamme!
Ce soir, après quelques brochettes, ce sont des tranches d'ananas que je me suis proposé d'offrir à la brulure du feu. Quelques tranches (une par convive, par exemple), un peu épaisses, posées à même la grille, et couvertes d'une "fine" couche de sucre roux....
Il va fondre, se mélanger au fruit, délicatement commencer à caraméliser.... Il est temps, alors, de retourner les tranches, d'ajouter une nouvelle couche de sucre et d'attendre. Le sucre fond, l'ananas cuit, le grand moment est arrivé, le maitre des fammes peut entrer en action.
Flamber votre ananas sans vider la bouteille, en répartissant les flammes sur toute votre préparation, sans déclancher un commencement d'incendie, demande un certain entainement!
Le plus difficile est de saisir l'instant avec l'appareil photo!! (encore raté!!)
Quand la flamme est éteinte, n'attendez surtout
pas... consommez vos tranches d'ananas encore brulantes!!
Ah dernière remarque... choissisez un ananas rond, mais sutout bien mur!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Géraldine 21/04/2008 16:26

Grands adeptes du barbecue nous aussi, nous n'avions pas encore tenté les fruits... Mais là, ça donne vraiment envie alors il va falloir qu'on s'y mette. Sauf pour le Bologne parce que je n'ai pas trop envie de retrouver mon mari aussi grillé que les ananas ;-)

Gwada 22/04/2008 14:29


Ah..... la maitrise du feu...
Essayez la technique suivante, tout aussi bonne, mais moins spectaculaire (quoique!!):
Faites chauffer un peu de rhum, que vous verserez sur les fruits, après les avoir disposés dans un plat service.  Faites flamber!! Faites celà sur la table, en tamisant, éventuellement, les
lumières! Effet garanti!!


nathalieSète 21/04/2008 08:49

pffffff!!!!!! même pas cap de recopier !!! Suis déçue...Bon , je vous laisse, je pars en vacances .SALUT

Gwada 21/04/2008 12:21


Ne seriez vous, en fait, qu'une vile provocatrice?? ... Je veux bien admettre que ne connaissiez pas le chatrou, et dans ce cas ces pages auront utilement contribué à parfire votre connaissance de
"notre" belle ile.
Mais, que vous ne connaissiez pas cette belle chanson, un tantinet gauloise, me surprendrait au plus haut point. Nous, la chanson et moi-même par respect pour le poëte cétois, ne saurions souffrir
d'une telle manipulation...
Cependant, dans ma grandeur d'âme, afin de dissiper tout manquement, toujours possible, à votre culture, je pourrais, vous en communiquer paroles, musiques, références, si vous me le demandiez, par
un canal plus discret!!
Passez de bonnes vacances!


nathalieSète 20/04/2008 19:53

Messer Thierry , je ne vois pas du tout à quoi vous faites allusion. Je pense qu'il est impératif que vous recopiez ici , je ne sais pas moi, par exemple le dernier couplet de la mystérieuse chanson que vous évoquez!  Vous n'allez pas nous laisser dans l'ignorancequand même?D'ailleurs tous vos vassaux se prosternent avec moi devant vos rutilantes espadrilles .Nous vous implorons de recopier ce dernier couplet . Le couplet!! le couplet!! le couplet!!

Gwada 21/04/2008 00:40


Dame Nathalie, vous m'en voyez pantois.... Cette hécatombe vous aurait-elle échappée?
Amis lecteurs, rafraichissez la mémoire de notre gente amie....
D'avance, merci pour elle!!!
Les indices sont les suivants: il s'agit d'une hécatombe, chantée par un poëte cétois!!


nathalieSète 20/04/2008 13:00

J'ai enfin compris que la pieuvre et le chatrou désignaient la même bestiole. Il faut donc que je vous raconte l'usage que les sétois font du "chatrou".Connaissez-vous "le canon à poulpes" (pour les caraibéens  "canon à chatrou") ? Cette arme offensive fut inventée par un mien ami lors de l'implantation du premier "Mac Do " à Sète. Pour fêter l'événement , nous avions organisé une petite fiesta qui réunissait quelques centaines de personnes avec huitres , macaronade, et vin blanc à gogo . Devant nous , le canal , de l'autre côté du canal le Mac do .Et devant le mac do , quelques CRS félons , terrorisés à l'idée de nous voir démonter ce temple de la "mal bouffe". Nous avons donc installé le canon à poulpes face au Mac Do , nous avons introduit les poulpes dans le fût  , et hop , en quelques secondes , on vit dans le ciel azuré des dizaines de poulpes s'envoler vers le mac do et attérir , dégoulinants, sur les casques des C.R.S absourdis.Le combat fut rude, car les C.RS. oubliant leur devoir de réserve nous renvoyaient les poulpes en se marrant comme des gosses espiègles.La guerre des poulpes avait commencé! Spectacle surréaliste que même l'imagination débridée d'un Jules Verne n'aurait pu concevoir. On a agité le drapeau blanc .On a invité les CRS à partager notre repas. Ils ne sont pas venus ..qui sait pourquoi? En tout cas , on s'est bien amusé ce jour-là.Pardon Messer thierry d'avoir raconté sur votre blog un de mes légentaires combats contre le symbole de l'impérialisme américain. Mais je ne fais qu'apporter ma contribution à  la recherche des usages que l'on peut faire du chatrou. Cordialement votre

Gwada 20/04/2008 14:47


Arghhh.... Dame Nathalie.... Que nous racontez-vous là??? Ne savez-vous pas des yeux innocents, chastes, et purs lisent ces lignes? Je pensais bien que vous étiez capable de toutes les
hardiesses.... mais détourner de paisibles chatrous de leurs vocation gustatives, une véritable hérésie!
Mais codomiciliaire du poëte cétois, qui rendit célèbres les mégères de Brive la Gaillarde.... vous avez des excuses!!


nathalieSète 20/04/2008 12:26

Val , votre gourmandise vous perdra ....Vous aussi , vous allez vous faire expédier en enfer manu militari  par messer Thierry. Moi , ça fait 2 jours que j'y suis et on s'est fait une méga teuf avec ma copine Eurydice et le D.J Orphée.

Gwada 20/04/2008 14:42


Dame Nathalie, je vous reconnais bien là..... Détourner un vrai message d'amitié et de nostalgie au gré de vos outrecuidances et provacations! Vous êtes décidément incorrigible!! Mais ne changez
surtout pas!!


Valérie 20/04/2008 12:00

Je peux presque encore sentir le gout de ces ananas là, un gout inégalable. Comme j'aurais voulu en manger une tranche avec vous....Vous me manquez tous très fort...Val

Gwada 20/04/2008 14:39


Tu manques ausssi ici.... Mais pourrais-tu en douter??


Dorothée 19/04/2008 14:05

Rââââhhhhhh............l'arrivée au saut de la lézarde masque nos échanges. J'enrage.Une piste pour dame Nathalie : on peut voir le chatrou avec un masque justement!Dorothée

Gwada 19/04/2008 14:45


hihihihihi, mais... pas dans les eaux du dit saut!!!!


nathalieSète 19/04/2008 09:29

heu.....qu'est-ce que c'est un chatrou???J'ai trouvé chamalo, chat botté, chabadabada sur mon dico personnel , mais chatrou....rien.....ou alors vous vouliez dire Chateauroux ? Mais trouver des poulpes dans cette pimpante bourgade franco-française sera une tâche très difficile....Bon qui m'éclaire sur "chatrou"???

Gwada 19/04/2008 14:44


C'est une exploration qui reste à faire... La grande toile, telle la pieuvre, étend ses bras tout autour de nous, pour nous renseigner.... (tapez "chatrou" dans votre moteur de recherche
préféré)...
Le chatrou hante les eaux caribéennes, et autres frigos, sous le non de poulpe...
Il retrouve cette noble appellation dans l'art culinaire antillais!!


dorothée 18/04/2008 20:50

Alors là, j'interviens! et pour défendre le Bologne bien sur. Une question : ce poulpe au Bologne (au barbecue bien sur), on le partage quand?Dorothée (dans la famille Machin, je demande :la soeur....)

Gwada 19/04/2008 01:00


Il s'agit d'explorer, d'innover... le domaine du chatrou ne se peut contenter de l'ordinaire.... Dame Nathalie en conviendra certainement, Quand à toi, j'ose espérer pour le moins une franche
solidarité familiale!!


nathalieSète 18/04/2008 14:16

tiens ,ça me rappelle que j'ai un vieux poulpe qui macère au frigo.Ca vous interesse?

Gwada 18/04/2008 18:44


Sacrilège, Dame Nathalie!!! Un vieux poulpe qui macère..... mon sang ne fait qu'un tour... Vous finiriez brulée vive, en des temps plus reculés!
Mais trève de billevesées... Parlez-moi d'un chatrou, et nous pourrions envisager une coopération, vu que mon expérience sur cet animal, pourtant délicieux quand il est bien accomodé, frise, comme
souvent, la nullité!!
Avec un vin des sables, sans doute.....